Horizons Bordeaux - Le Forum


 
Le SiteLe Site  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les déboires d'un grand projet

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Votre position face au Pont Bacalan-Bastide ?
Pour
82%
 82% [ 9 ]
Contre
18%
 18% [ 2 ]
Total des votes : 11
 

AuteurMessage
M.B.
Admin
Admin
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 27/09/2007
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Les déboires d'un grand projet   Jeu 22 Jan - 18:50

Afin d'entamer le débat, je vous soumets l'une de mes prises de position sur un blog opposé au projet de pont.

Citation :
Décidemment, Trans'Cub n'en a pas finit de nuire... Je doit tout d'abord prévenir que mon message reprendra très certainement (et j'allais dire heureusement) des éléments des messages qui précèdent. Cela montre qu'il n'y a pas que des conservateurs sur Bordeaux, bien que ce soit eux qui se fassent le plus entendre... Les médias sont particulièrement enclins à relayer les positions des « anti-tout » conservateurs plutôt que celles des associations qui veulent faire bouger les choses et rendre Bordeaux dynamique. D'ailleurs les médias ont indéniablement leur part de responsabilité dans ces affaires, mais c'est une autre histoire, revenons plutôt à ce front associatif contre feu le « pont Baba ».

Les combats « remarquables » (que dis-je ? vos combats remarquables puisque vous prenez fait et cause pour Trans'Cub), parlons-en. Le métro tout d'abord. Trans'Cub à la suite d'Aquitaine Alternative s'y est opposé fixement avec des procédés des plus contestables : détournements d'informations (en présentant des VAL tordus sur leur plaquette comme si un VAL roulait toujours penché alors que ce schéma de Matra représentait le maximum d'inclinaison d'un VAL), suggestion de la peur (un métro automatique sans conducteur... la porte ouverte au crime...), mensonges (le tramway, un métro en surface... on se marre tous les jours en prenant le tram) etc. Trans'Cub voulait un tramway, mais pas n'importe lequel, ils voulaient un tramway comme ils l'avaient prévu, avec leur trajet et pas un autre, la preuve de l'ouverture d'esprit de l'association : aucun compromis possible, c'est notre projet ou c'est rien. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle Denis Teisseire qui a soutenu le tramway s'est prononcé contre le projet de tramway. Toujours est-il qu'à cause du combat de Teisseire et compagnie, nous nous retrouvons avec un réseau dont l'épine dorsale est le tramway. Et quel tramway : saturation à toutes les heures, perspectives d'évolution limitées, difficultés de gestion, vitesse commerciale ubuesque, augmentation de la circulation sur les axes de contournement du centre-ville et de la ville centre. Et à cela, que proposent Trans'Cub qui admirait la souplesse de gestion du métro léger (sic), sa capacité égale au métro, son coût relativement faible ? Que faire pour désaturer leur tramway ? Combien de fois prenez-vous le tramway vous, Teisseire, Dubos etc ? Dubos en vélo, Hurmic de même... Sont-ce ces gens là qui sont les plus à même de parler de transport en commun ? Ne sont-ce pas ceux qui le prennent ? Allez sur le campus pour voir ou à Mériadeck, demandez à Trans'Cub ce qu'il faut y faire et après, seulement après, parlez de combats remarquables et distribuez vos cannelés abscons. Pour moi, ce serait clairement un cannelé en baisse pour toute la classe politique (que dis-je encore ? politicienne) de Bordeaux (et Teisseire en faisait partie). Ce que je vois, ce sont des tramways bourrés à craquer dans une aire urbaine qui approche le million d'habitants et la seule évolution possible c'est de faire des trajets bis quand c'est possible avec des bus, ce qui revient à dire qu'un simple bus avec quelques sites propres peut concurrencer le tramway à 1,2 milliard d'euros... Là encore, je n'ai qu'un mot : ubuesque.
Le combat de l'eau... Rendons à César ce qui est à César. Je tire mon chapeau à Trans'Cub (vous ne m'accuserez pas de subjectivité en passant sous silence un de leurs combats)
Le combat contre le pont... Je dirais bien ubuesque mais c'est trop redondant. Je dirais donc surréaliste afin de varier un peu. Surréaliste car l'un des points débattus dans le projet de métro, c'était ces fameux tunnels sous Bordeaux (et sous la Garonne) pour un TCSP : projet pharaonique du Prince Chaban dans un sous-sol non favorables aux percements de tunnels. Et là, que demandez-vous : un tunnel taille réduite avec deux voies pour les automobiles dont une sera partagée avec un TC plus tout à fait SP (traduire : un transport en commun plus tout à fait en site propre). On sait tous la fréquentation des boulevards (voires leur saturation chronique), et on sait tous la performance de TC dans cette configuration : c'est grosso modo la ligne 9 ou l'ancienne 7/8. Sans aucun doute, ce tunnel est la meilleure solution pour les TC (après on peut se revendiquer écologiste et rouler en vélo...) > ironique évidemment. La seule qui ne soit pas lésée dans cette affaire de tunnel, c'est la voiture qui conserve ses deux voies (avec un bus ou tram intercalé de temps en temps). Evidemment, pas de vélo et pas de piétons. Ah oui, vraiment écologique cette solution, Dubos l'empruntera rarement... Toujours est-il que vous demandez un tunnel pour les voitures (de gros gabarit) quand un tunnel pour des TCSP (petit gabarit pour un VAL) était impossible ! On voit bien quelles sont vos préoccupations majeures. Et puis, un tunnel petit gabarit, c'est pharaonique quand un tunnel gros gabarit, c'est raisonnable ? Allons, un peu de cohérences dans vos combats. Vos positions sont ridicules, et incohérentes. Alors oui, le pont Bacalan Bastide était un bon projet. Les navires ? Il y en a peu (et le nombre de navires pouvant accoster à Bordeaux tend à diminuer vu le gabarit des navires modernes : Bordeaux n'est pas Marseille), l'arrivée d'un navire et donc l'interruption du trafic, ça se prévoit et la durée est limitée (1h30). Combien de fois le pont d'Aquitaine est fermé (et pas pour laisser passer un maudit bateau) : et ça ne nous empêche pas de vivre à Bordeaux ! Si ce ne sont pas les navires qui pourraient empêcher la construction, qu'est-ce que c'est ? Le paysage, évidemment ! Il faut le regarder ce pont absolument laid ! Il gâche le paysage. C'est votre position, ce pont n'est pas à votre goût, et il est au mien ! Sa forme élancée, ses flèches, sa forme, tout me plait. Et il ne défigure pas du tout le paysage ! Alors vous parlez du pont de pierre avec votre cynisme idiot. Mais imaginons nous au XIXème siècle, je suis sûr que Trans'Cub aurait contesté contre sa création qui n'a fait que couper en deux le port de la lune et qui était bien plus visible de la Place de la Bourse que ne l'aurait été le Pont Baba. Et en quoi le pont de pierre est-il plus beau que le pont Baba ? Ce pont de pierre ou plutôt de briquettes qui aurait certainement eu un bel avenir dans une certaine ville rose... A Bordeaux la blonde, un pont de briquette rouge ? Je ne dis pas que ce pont est laid, seulement qu'il dépareille, mais seulement pour sublimer l'harmonie du lieu. Alors j'en reviens à ma question : pourquoi ce pont qui dépareille est-il plus beau que le pont Baba qui, lui, aurait défiguré ? Le temps ? Oui, je pense que c'est une part importante de la réponse. On touche là aux conservatismes de vos associations de riverains qui voudraient faire de Bordeaux une ville musée (avec un grand... musée), avec de bien braves habitants qui n'ont d'autres intérêts en tête que le leur. Je (et beaucoup des intervenants qui ont réagi) veux une ville qui bouge, une ville moderne qui ne serait pas recroquevillé sur son patrimoine du XVIIIè, qui ne serait pas incapable d'innover, de faire d'autres monuments sans pastiche néo-classique, de faire quelque chose qui se voit, quelque chose d'ambitieux. Vous et vos associations m'ôtez tout espoir pour Bordeaux. A l'heure où plein d'autres villes bougent, Bordeaux est condamnée à la muséification. Alors certes, ça va attirer le touriste, mais ce n'est pas lui qui fait vivre une ville comme Bordeaux (Bordeaux n'est pas Nice, Marseille ou même Montpellier) : la fréquentation touristique en baisse (selon A. Juppé) tendent à le démontrer. Ce qui fait vivre une ville et son économie, c'est sa capacité à innover, et à attirer. Or ce n'est pas dans l'immobilisme que l'on attire, le conservatisme n'a rien d'attrayant. Or si ce n'est pas Bordeaux qui attire, ce sera Toulouse, Montpellier, Nantes etc. à l'échelle nationale ou régionale mais à l'échelle locale, ce sera Blanquefort, Bruges, Villenave, Saint-Jean d'Illac, qui offrent tous les avantages d'un grand musée urbain à proximité pour les balades le week-end etc et tout le confort d'une petite vie tranquille à la campagne. Est-ce vraiment ce que nous, Bordelais, voulons pour Bordeaux et son agglomération ?

N'hésitez pas à réagir !

_________________
"De cette ville européenne, il faut faire une grande ville européenne"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horizonsbordeaux.fr
Rio33



Messages : 28
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Les déboires d'un grand projet   Jeu 22 Jan - 21:00

Il est clair que ce pont va énormément développer la ville, ça fait trop longtemps qu'on attend.
En plus il bénéficie d'une très belle architecture, peut être un futur symbole de la ville Very Happy. En ce qui concerne Transcub leurs arguments ne tiennent pas debout. Ce pont ne va pas dénaturer le paysage de la Garonne, sinon on peut dire de même du pont de pierre qui n'est pas vraiment adapter aux couleurs blondes des bâtiments des quais. Ils veulent faire un tunnel (plus couteux et très gênant si tu veux te déplacer en vélo), mais quand il s'agit de s'opposer au métro ils se permettent de sortir l'argument du sol. Cela prouve bien que Transcub est une association égoïste qui pense détenir la vérité. Les bordelais ne doivent pas subir leurs décisions. Bordeaux se doit d'être ambitieuse, pour cela il ne faut pas que les grands projets de l'agglomération soient bloqués par une association qui ne représente même pas au niveau de leurs idées 5% des habitants de la ville.

ps: superbe message M.B je n'aurais pas dit mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M.B.
Admin
Admin
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 27/09/2007
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Les déboires d'un grand projet   Jeu 22 Jan - 22:31

Pour ses voeux à Saint-Michel, Juppé s'est dit confiant quant à l'acceptation du dossier par l'UNESCO (notamment par les propos qu'aurait tenu un expert de l'ICOMOS). Pouvait-il en être autrement quand il était de notoriété publique que l'UNESCO avait été informée préalablement à la décision de construire ce pont ? Pouvait-il aussi en être autrement quand on prétend classer une ville et non un espace naturel ? Il faut quand même espérer que si l'UNESCO donne son feu vert au Pont, cette affaire ne veuille pas dire que l'UNESCO n'acceptera que les projets dont elle a eu connaissance avant le classement, sinon la muséification viendra quand même !

Reste quand même une étape importante : la justice administrative !

_________________
"De cette ville européenne, il faut faire une grande ville européenne"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horizonsbordeaux.fr
Rio33



Messages : 28
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Les déboires d'un grand projet   Jeu 22 Jan - 23:31

Merci pour l'info, c'est vrai qu'il reste encore la justice administrative, espérons que ça passe, mais si les élus prennent toutes les précautions c'est bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djayls



Messages : 105
Date d'inscription : 03/10/2007
Localisation : Mérignac

MessageSujet: Re: Les déboires d'un grand projet   Ven 23 Jan - 2:45

Oui au gros pont plutôt qu'au petit tunnel ! Il me paraît évident qu'un passage rives gauche-droite à ce niveau va être saturé en moins de 2 s'il n'y a qu'une 2x1 voie pour les voitures... alors imaginons ce que se sera lors de sa livraison (dans plus de 10 ans quoi !)

En plus, j'espère franchement que les rives vont vite se développer (avec un projet important aux bassins à flots) et qu'une ligne de tramay pourrait rejoindre Ravezie, futur place névralgique de Bordeaux, via le bassin à flot jusqu'au centre multimodal de Cenon (se qui justifierait un peu plus son financement).

Enfin, il serait vraiment dommage qu'on ne puisse pas traveser la garonne en vélo ou à pied à ce niveau. Bonnes balades assurées le long des quais rives gauche pour les boutiques, rive droite pour le côté sauvage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naly



Messages : 115
Date d'inscription : 19/11/2008
Localisation : CUB

MessageSujet: Re: Les déboires d'un grand projet   Ven 23 Jan - 14:50

Un point rassurant: l'architecte des batiments de France, François Gondran, n' a pas l'air opposé au pont. C'est tout dire!

Lui qui par exemple, c'était par contre farouchement opposé à la façade du futur auditorium cours Clémenceau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann



Messages : 25
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Les déboires d'un grand projet   Ven 23 Jan - 15:45

Aujourd'hui, Sud Ouest semble confiant de voir le pont se réaliser suite au grand oral de la mairie face à l'UNESCO...Il faudra attendre juin pour être fixé.
J'avais une apréhension après avoir lu un article de l'édition Bordeaux de 20 minutes dans lequel Trans'cub fanfarronait, certain de sa victoire...
D'ailleurs qui sont ces assoces? Qui les dirigent? des "descendants" des grandes familles bourgeoises conservatrices :-) ou rien à voir...
Ce qui "m'amuse", c'est de voir l'acharnement de ces minorités face à la majorité silencieuse : on peut le voir dans tous les commentaires postés ici ou là sur différents site et blogs, par de nombreux bordelais anonymes.
Mais bon, le pont c'est une chose, d'autres projets vont susciter une réaction de rejet...la salle Arena semble dans leur ligne de mire! Cette opposition serait encore plus incompréhensible tant il n'y a AUCUNE salle de spectacles digne de ce nom à Bdx, alors que dans le même temps Toulouse et Strasbourg ont des zénith d'une capacité supérieure à 10 000 places.
Je ne sais pas comment cela se passe dans d'autres villes de France, mais à Bordeaux, question "opposition systématique à tout projet structurant", on est servi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rio33



Messages : 28
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Les déboires d'un grand projet   Ven 23 Jan - 17:50

Pour l'Arena j'ai cru entendre que le permis était délivré donc plus aucune crainte normalement. C'est plus pour Euratlantique que je m'inquiète...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M.B.
Admin
Admin
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 27/09/2007
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Les déboires d'un grand projet   Ven 23 Jan - 19:37

Yann a écrit:
Aujourd'hui, Sud Ouest semble confiant de voir le pont se réaliser suite au grand oral de la mairie face à l'UNESCO...Il faudra attendre juin pour être fixé.
J'avais une apréhension après avoir lu un article de l'édition Bordeaux de 20 minutes dans lequel Trans'cub fanfarronait, certain de sa victoire...
Oui, j'ai lu cet article aussi qui parle de Jacques Dubos qui se dit en phase avec l'UNESCO. Le problème, c'est qu'on ne sait pas finalement qui était vraiment en phase avec l'UNESCO, les deux camps marchent à l'intox : hier, j'étais aux voeux de Juppé dans mon quartier et il affirmait qu'en off, un expert aurait dit "il est magnifique votre pont, construisez-le vite". C'est difficile à partir de là de démêler le faux du vrai. Mais à lire la presse, c'est vrai que je serais plus enclin à l'optimisme (au risque d'oublier la procédure contentieuse).

Citation :
D'ailleurs qui sont ces assoces? Qui les dirigent? des "descendants" des grandes familles bourgeoises conservatrices :-) ou rien à voir...
Terrain glissant ! Razz

Citation :
Ce qui "m'amuse", c'est de voir l'acharnement de ces minorités face à la majorité silencieuse
Le plus consternant, Bastos le dirait très bien, ce n'est pas tant leur acharnement que le fait qu'ils rencontrent partout des oreilles attentives pour relayer leurs combats (même si c'est peut-être moins frappant sur ce dossier où la classe politique fait front sauf quelques exceptions douteuses).

Citation :
Je ne sais pas comment cela se passe dans d'autres villes de France, mais à Bordeaux, question "opposition systématique à tout projet structurant", on est servi!
Je pense que c'est moins une question de lieu que d'époque.

Rio33 a écrit:
Pour l'Arena j'ai cru entendre que le permis était délivré donc plus aucune crainte normalement. C'est plus pour Euratlantique que je m'inquiète...
Pour l'Arena, je suppose qu'ils peuvent encore attaquer la délibération de la CUB accordant ce permis de construire (délibération intervenue récemment il me semble...). Peut-être y a-t-il d'autres questions abordables : l'équipement commercial... que sais-je encore ? Il me semble qu'il y avait une asso de riverains qui s'était constituée à Floirac justement pour lutter contre ce projet. Ils en parlaient je ne sais plus où et ils disaient : "au Lac, il aurait été très bien, mais ici, à côté de chez nous, non"... Une pure définition du phénomène NIMBY.
Quant à Euratlantique, nous sommes vraiment investis sur ce projet, je ne dis pas que nous serons incontournables, mais il sera plus difficile de nous surprendre à la différence du projet de Pont dont les déboires nous ont tous plus ou moins pris de court. Il y aura certainement des oppositions si le projet va dans notre sens, mais nous sommes... sur le pont ! Laughing

_________________
"De cette ville européenne, il faut faire une grande ville européenne"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horizonsbordeaux.fr
M.B.
Admin
Admin
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 27/09/2007
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Les déboires d'un grand projet   Ven 23 Jan - 21:21

Notre débat, ou plutôt notre discussion, m'a fait pensé au discours de Nicolas Sarkozy au monde de la culture. Ca n'a rien de politique que d'en parler et je crois que ses mots mettrons tout le monde d'accord, sans que l'on ait pour autant tous les mêmes opinions politiques.

Nicolas Sarkozy a écrit:
on a été trop loin dans les règles, dans les cahiers des
charges, dans les interdictions de tous les côtés, ce qui fait que maintenant la
moindre association peut, pour de très mauvaises raisons, empêcher la
réalisation des projets les plus exceptionnels. Ce n’est pas la peine d’adorer le
château de Versailles : s’il y avait eu nos règles à cette époque, il n’y aurait pas
de château de Versailles [...]

La CUB est un parfait exemple : un tram dont on ne sait comment résoudre la saturation, un grand contournement dont on entend parler de nouveau, un tunnel demain participant à la congestion de l'agglomération, et demain une seule patinoire pour grande salle de spectacle ? Tout ça étant l'oeuvre d'associations... bien intentionnées ?

_________________
"De cette ville européenne, il faut faire une grande ville européenne"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horizonsbordeaux.fr
L'oeil



Messages : 1
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Les déboires d'un grand projet   Mer 28 Jan - 17:49

Bonjour Mickaël,

Pourquoi tant de haine pour les associations qui défendent avec conviction leurs idées (et le modérateur alors, que fait-il, il dort?).
Cela vous dérange-t-il au point de créer ce contre feu d'Horizons Bordeaux? Je sais bien que vous êtes aux ordres et que les propos que vous tenez ne sont pas forcément de vous, mais quand même!

Vous mélangez la salle de spectacle, le pont-levant, le tramway et la ville musée, cela fait beaucoup.
Pour le pont- levant je ne dirai juste qu'il fermera définitivement le Port de la Lune quoi qu'on en dise. C'est une responsabilité à prendre ou pas.
A Bordeaux, avec une politique touristique en dessous de zéro, 19 navires attendus cette année. Combien demain? A Rouen aucun bateau n'est programmé pour passer sous le pont en 2009.

Pour le tramway bondé, trois erreurs majeures ont été commises : l'abandon de la ligne des cours (anciennes lignes 7 et Cool, le rabattement des bus vers le tram (cause de la saturation) et la réduction du service bus. M. Feltesse en est conscient et des réflexions sont en cours pour améliorer cette situation.
Pour la salle de spectacle, je ne pense pas que les associations anti-pont l'ait évoqué, ce n'est pas leur souci.

Enfin, comment pouvez vous affirmer que seul l'abandon du pont levant transformerait Bordeaux en musée? C'est drôle j'ai déjà entendu ça quelque part!

Voyez, ce post est on ne peut plus correct sans injure et sans haine.
Je rajouterai juste que pour que la mayonnaise prenne il faut avoir le sujet dans les tripes, car en général se sont des combats longs et fatigants. Vos mentors s'y sont cassé les dents en voulant créer des assos ou des sites comme "Vivement le Tram" qui n'a jamais vraiment existé ou "Pourlepontbaba"(bel exemple entre nous de désinformation). inactif depuis avril 2007.

Bon courage quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djayls



Messages : 105
Date d'inscription : 03/10/2007
Localisation : Mérignac

MessageSujet: Re: Les déboires d'un grand projet   Mer 28 Jan - 19:12

Bonjour, l'oeil,

Je ne suis pas Mickaël comme vous pouvez le constater mais je me permets de vous faire une première réponse car votre post n'est peut-être pas injurieux mais je le trouve narquois.

Sachez que les arguments avancés par Mickaël ne sont peut-être pas tous de lui mais notre association les partages pleinement, les défend et même souhaite les faire connaître à une majorité de bordelais. Le combat n'est pas facile certes mais il vaut la peine d'être défendu, heureusement que dans ce monde existe encore une liberté d'expression qui nous permet de lutter face à des pseudos associations, qui nous devons le reconnaître sont bien politisées et avant tout dans l'opposition.

Quant à moi, ce qui me frappe dans les arguments des anti-ponts, c'est aussi cette désinformation (tiens, comme cela se croise finalement). J'ai lu sur plusieurs forum qu'il fallait un tunnel à Bx parce que :
- "Marseille en a un" : or pour rappel PAM = 100 Mt/an, PAB = 8Mt/an répartis à 80% entre Bassens et Ambarès. Il ne reste plus grand chose pour Bordeaux... et le Verdon, et Blaye et Pauillac.
- "C'est la mort annoncée du port de la lune" : donc pour vous, tout est noir ou tout est blanc (il y a les gentils, vous, et les méchants,nous). Le tunnel permettrait lune exploitation optimale du port (20 bâteaux par an quand même !) et le pont tuerait cette activité. Mais pour la nième fois, nous vous rappelons que le pont empêcherait uniquement les passages des bâteaux de plus de 200m (au nombre de 3 cette année). Donc pas de souci, les voiliers accosteront bien pour la fête du fleuve et la plupart des croisièristes aussi.
- "Impossible de faire accoster les gros Paquebots à bassens au milieu des stocks de charbons" ??? Donc là no comment ! Peut-être voulait -il dire dans une zone portuaire ? Ben, c'est bien ce qu'il font dans toutes les autres villes du monde, non ?

En résumé, je souhaite voir un franchissement très rapidement à Bx et ce pont me paraît être une très bonne solution. Connaissez-vous l'expression se tirer une balle dans le pied ? Si jamais votre combat est gagné, je souhaite franchement que dans 10 ans, quand on commencera à creuser ce tunnel, d'autres associations se mobilisent pour la construction d'un pont ; parce que pour ma part, des bouchons en continus sous un petit tunnel et un tramway devant partager sa voie avec les voitures, les bus, non merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M.B.
Admin
Admin
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 27/09/2007
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Les déboires d'un grand projet   Mer 28 Jan - 19:28

Citation :
Pourquoi tant de haine pour les associations qui défendent avec conviction leurs idées
Comment ça tant de haine ? Aucun des propos n'est haineux envers les associations (celui de Yann pourrait être interprété comme tel... éventuellement ; je lui ai donc fait remarquer que le terrain sur lequel pourrait nous amener son propos était glissant). S'il y a des mots qui vous blessent ou que vous pensez susceptibles de blesser, il y a une fonction particulièrement utile et symbolisée par le "!" en haut à droite de chaque message, permettant d'établir un rapport qui sera envoyé à l'administrateur et aux modérateurs.

Citation :
(et le modérateur alors, que fait-il, il dort?).
Il estime simplement que la prévention est le meilleur des remèdes dans bien des cas. Or ici, aucun propos à mon sens n'appelait autre chose que de la prévention (cf. les propos de Yann [mais il est aussi légitime de s'interroger sur qui font partie de ces associations] et les propos de Djayls sur un autre forum).

Citation :
Cela vous dérange-t-il au point de créer ce contre feu d'Horizons Bordeaux?
L'explication est en effet en partie ici. Mais n'est-il pas légitime aussi de créer une association afin d'assurer une pluralité d'opinion ? Constatez que l'on ne parle que de ceux qui s'opposent, jamais de ceux qui soutiennent un projet !

Citation :
Pour le pont- levant je ne dirai juste qu'il fermera définitivement le Port de la Lune quoi qu'on en dise.
Le Port de la Lune n'a pas attendu un pont levant pour être fermé. Il l'est déjà articiellement : quid du Pont de pierre qui a coupé le Port de la Lune (et empêche aussi son exploitation en aval : regardez aujourd'hui la crue ou même les marées qui empêche tout transport d'Airbus A380 et je pense même toute navigation de navettes fluviales), quid du Pont d'Aquitaine aussi qui limite le gabarit des bateaux ? Il l'est également naturellement : le port de Bordeaux est enclavé, assez loin de l'estuaire, rendant la venue des navires plutôt difficile et aléatoire (les marées avaient amené des ingénieurs à envisager au début du XXème un système d'écluses sur l'estuaire, vous pourrez trouver ces études à la bibliothèque municipale). Aujourd'hui donc, le Port de Bordeaux intra-muros n'a rien à voir avec des ports bénéficiant de façade maritime. Que l'on ait ce débat à Marseille avec le même pont levant, je veux bien et je serais même de votre avis, mais à Bordeaux...

Citation :
Je sais bien que vous êtes aux ordres et que les propos que vous tenez ne sont pas forcément de vous, mais quand même!
Je ne trouve pas ces propos forcément très respectueux. Mais si dès lors que l'on soutient un projet soutenu par des politiques, nous sommes aux ordres, vous n'avez qu'un triste regard sur les mouvements associatifs. Heureusement que toutes les associations ne se développent pas que dans l'opposition systématique (contre le métro, puis contre le tramway, puis contre le pont... et demain l'Arena ? Emettons cette hypothèse fondée nous le montrerons). Nous avons aujourd'hui le courage de porter autre chose que l'opposition. Et du courage, je peux vous dire qu'il en faut vu la résonnance qu'on a lorsque l'on soutient par rapport à lorsque l'on est contre. Alors non, nous ne sommes aux ordres de personne et vous vous seriez donné la peine de lire les nombreuses pages de ce forum, vous auriez vu que nous sommes loin de partager toutes les vues de la majorité municipale minorité communautaire, ni celles de la minorité municipale majorité communautaire. J'ajouterais enfin que Trans'Cub, notamment, a du rencontrer les dirigeants politiques bien plus souvent que nous. Malgré notre insistance 0 fois... qui dit pire ? C'est bien la preuve de notre résonnance lorsque l'on est dans l'opposition et du courage qu'il faut pour n'y être pas ! Nous sommes obligés de guetter la moindre intervention pour nous tenir au courant. Vous conviendrez de ce qu'il y a plus confortable pour être aux ordres comme vous dîtes.

Citation :
A Bordeaux, avec une politique touristique en dessous de zéro, 19 navires attendus cette année.
Là encore, je vais me baser sur des faits objectifs pour critiquer votre propos afin de ne pas me faire taxer de "partisanisme". Aux dernières municipales, a été critiqué le fait que derrière les belles façades et les travaux d'embellissement, il n'y ait rien. Ca veut dire en filigrane que la ville s'est embellie et qu'elle mérite d'être vue, ce qui lui a valu un classement au patrimoine mondial de l'humanité. Pour une politique en dessous de zéro, convenez que beaucoup s'accordent qu'elle est d'un niveau un peu plus élevée. 19 navires ? Oui et alors ? C'est certainement le pont levant qu'ils ont peur de ne pas passer ? On voit bien que ce n'est pas un problème de pont. Bordeaux n'est plus vraiment adaptée : les navires modernes sont bien plus gros que ceux que l'on voit accoster aujourd'hui dans le Port de la Lune, ils se permettent peut-être aussi moins de détours que ne le demande la navigation dans un très long estuaire (inconvénients que n'ont pas les façades maritime). Nous y revenons, et contrairement à ce que tend à dire M. Pusatéri sur son blog, Bordeaux n'a pas, loin de là, les mêmes atouts que Marseille pour l'accueil de croisières à moins de s'aveugler soit en invoquant un glorieux mais lointain passé ou un glorieux et tout aussi lointain avenir...

Citation :
Pour le tramway bondé, trois erreurs majeures ont été commises : l'abandon de la ligne des cours (anciennes lignes 7 et , le rabattement des bus vers le tram (cause de la saturation) et la réduction du service bus. M. Feltesse en est conscient et des réflexions sont en cours pour améliorer cette situation.
Nous en parlerons peut-être un jour sur ce forum. Mais pour l'instant, l'association ne s'intéresse pas officiellement au dossier (officieusement, nou sne saurions nous en désintéresser) et les prises de position actuelles ne sont aucunement celles de l'association mais celles de membres.

Citation :
A Rouen aucun bateau n'est programmé pour passer sous le pont en 2009.
J'avoue volontiers ne pas connaître la situation touristique de Rouen. J'émettrais quelques interrogations que je trouve légitime : combien sont virtuellement passés sous le Pont en 2008 (si c'est 0, on peut toujours dire qu'aucun ne passera en 2009...) ? Rouen ne souffre-t-elle pas également de sa situation géographique sur un fleuve et non sur un océan (situation susceptible de vous rappeler quelque chose) ? Et enfin, et le problème est lié, Rouen ne souffre-t-elle pas de la concurrence du Havre, qui bénéficie d'une façade maritime et d'une reconnaissance de l'UNESCO (concurrence qu'il n'y a pas entre Bordeaux et Le Verdon) ? Est-ce que vous vous êtes posé ces questions afin d'établir une comparaison pertinente avec Rouen ?

Citation :
Pour la salle de spectacle, je ne pense pas que les associations anti-pont l'ait évoqué, ce n'est pas leur souci.
Eh bien justement, si : M. Pusatéri sur son blog ("On l’a vu dans plusieurs affaires bordelaises : Kéolis, le marché avec variante du mobilier urbain de la ville de Bordeaux, le Pont Bacalan-Bastide (pour laquelle il convient d’attendre la décision du T.A.), le marché des Capucins et peut-être bientôt le dossier Aréna."). Alors à moins que ne me dîtes qu'il faille n'accorder que peu de crédit aux propos de M. Pusatéri (ce qui ne manquera pas de lui faire plaisir), j'y vois le signe inconstestable que l'Arena est le souci d'au moins une asso anti-pont.

Citation :
Enfin, comment pouvez vous affirmer que seul l'abandon du pont levant transformerait Bordeaux en musée? C'est drôle j'ai déjà entendu ça quelque part!
Si la dernière phrase devait nous rappeler que nous sommes aux ordres, je dois dire que vous vous mettez le doigt dans... l'oeil. Cet argument est souvent utilisé dès qu'il est question d'immobilisme et nous l'utilisons, nous, depuis 2006, bien avant la création de l'association, sur un autre sujet. L'argument est valable dès lors que l'on prône l'immobilisme sous des prétextes parfois douteux. C'est bien le cas dans ce dossier où l'on nous dit que le Pont défigurerait le "Port" et qu'il faut faire un truc qui ne se voit pas, parce qu'il n'y a qu'une chose de vraie, c'est le patrimoine sous-entendu du XVIIIème siècle.

Citation :
Je rajouterai juste que pour que la mayonnaise prenne il faut avoir le sujet dans les tripes, car en général se sont des combats longs et fatigants.
Merci des conseils, mais dès le dépôt des statuts en préfecture il faut des tripes. Cette épreuve est au moins un test et vous pouvez être assuré, comme en atteste nos statuts, que des tripes, nous en avons !

Citation :
Vos mentors s'y sont cassé les dents en voulant créer des assos ou des sites
Ce ne sont pas des mentors... mais si cela peut vous faire plaisir. J'ajoute simplement que nous sommes toujours là dans la caricature.

Citation :
"Pourlepontbaba"(bel exemple entre nous de désinformation). inactif depuis avril 2007.
Eh oui, il est bien plus facile de mener un combat contre qu'un combat pour : politiquement, médiatiquement, collectivement... Par ailleurs, chacun a ses obligations personnelles qui font qu'on peut déménager (et c'est mieux d'être à Bordeaux pour défendre un pont je pense).

L'oeil, je compte sur vous pour poursuivre ici le débat afin que votre participation ne soit pas stérile parce qu'éphémère. Bref, j'espère de vous que vous répondrez de sorte que de débat ce n'en ait pas que le nom.


J'ajoute ces quelques informations que je juge essentielles au débat et qui, à ce titre, devront certainement figurer sur le site également.

Voici les navires prévus à Bordeaux au 15 janvier 2009 : http://www.bordeaux-port.fr/fr/previsions_escales_2008/paquebots_maj.pdf

Une majorité très large des navires mesurent moins de 170m (9 soit 60%). Un seul mesure entre 171 et 190m, soit 6,67%. 3 navires mesurent entre 191 et 199m (soit 20%). 2 Navires mesurent entre 200 et 238m, soit 13,33%. Etant entendu que seul fait débat l'accès des navires de plus de 200m, j'exclue les navires de 191 à 238m (donc je suis encore plus rigoureux), 66.67% des navires de croisières qui accostaient à Bordeaux pourront toujours sans problèmes accoster à Bordeaux, soit 10 bateaux sur 15 (voire 12 si l'on est strictement inférieur à 200m et que l'on ne baisse pas la limite à 191m soit 80% !). J'ajoute enfin que les pilotes de Gironde, de ce que j'ai vu à TV7, avaient illustré les problèmes posés par ce pont par une maquette représentant un navire de 250m. Or aucun des navires de 2009 ne devrait faire cette taille.
Nous ne parlons là que des navires de croisière. En ajoutant les bâtiments militaires et les navires liés à l'évenementiel, nous pouvons légitimement affirmer que l'essentiel du trafic du Port de la Lune est préservé par ce projet de pont. Quant aux sacrifiés, rien n'empêche de les faire accoster juste en aval du Pont, à côté des Bassins, obligeant à réflechir cette zone comme un espace touristique et c'est là un autre débat.

_________________
"De cette ville européenne, il faut faire une grande ville européenne"


Dernière édition par M.B. le Mer 28 Jan - 20:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horizonsbordeaux.fr
M.B.
Admin
Admin
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 27/09/2007
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Les déboires d'un grand projet   Jeu 5 Fév - 1:32

En réponse à l'oeil (mais peu importe finalement puisqu'il ne daigne pas répondre sous couvert de victimisation... En attendant, ça permet de faire croire que l'on a encore des arguments mais qu'on se refuse à les dévoiler... toujours pratique comme stratégie, mais personne n'est dupe très longtemps).

Sur l'Arena, Stephane Pusatéri (je m'auto-censure...) écrit : http://bordeaux33.blogsudouest.com/2009/02/04/vincent-ressaissez-vous-la-culture-ce-nest-pas-larena/#comments

L'oeil n'a donc pas... l'oeil. Razz

_________________
"De cette ville européenne, il faut faire une grande ville européenne"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horizonsbordeaux.fr
Naly



Messages : 115
Date d'inscription : 19/11/2008
Localisation : CUB

MessageSujet: Re: Les déboires d'un grand projet   Jeu 5 Fév - 2:28

Nous y voilà.... L'Arena, comme prévu, est leur prochaine cible. Je viens de lire la prose du grincheux! No Encore un truc qui va me mettre de mauvaise humeur! Il va falloir chauffer les doigts, et taquiner du clavier pour démonter une fois de plus leur "arguments" douteux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naly



Messages : 115
Date d'inscription : 19/11/2008
Localisation : CUB

MessageSujet: Re: Les déboires d'un grand projet   Jeu 12 Fév - 13:49

J'ai trouvé ça marrant! Bon à l'époque il n'y avait pas l'Unesco, il n'y avait pas Transcub!


http://ecoles33.ac-bordeaux.fr/merignac-afrance/sites/wdeseleves/pontsdebordeaux/pt-transbordr.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djayls



Messages : 105
Date d'inscription : 03/10/2007
Localisation : Mérignac

MessageSujet: Re: Les déboires d'un grand projet   Jeu 12 Fév - 21:37

Si le pont BB avait été fait à l'époque, aujourd'hui Trans'CUB le trouverai magnifique et aurait peut-être même écrit à l'UNESCO pour le faire classé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M.B.
Admin
Admin
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 27/09/2007
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Les déboires d'un grand projet   Ven 13 Fév - 3:48

Oui j'ai également vu ce projet ! Quelque chose d'inimaginable aujourd'hui. Enfin bref, côté Unesco, comme Juppé l'a révélé, les choses devraient suivre leur cours ! Que de bonnes nouvelles en un seul jour !

_________________
"De cette ville européenne, il faut faire une grande ville européenne"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horizonsbordeaux.fr
tito



Messages : 133
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Les déboires d'un grand projet   Sam 14 Fév - 23:48

Bonjour les amis.
le pont bacalan bastide aura il bien lieu finalement?
Les remarques de l'asso trans cub mon bien fait rigoler.
Leur constance historique d'abord:
Le refus de desenclaver la rive droite par exemple
Le plus amusant: l'incapacité d'admettre que le port de bordeaux a été transferer à Bassens; il n'y a plus de port à bordeaux meme.
Enfin...la museification de la ville; Bordeaux est faite pour ses habitants et non un musée pour retraité americain...Pour etre clair...le tourisme est le symptome de ville en décadence...croyez vous que lorsque Venise etait au fait de sa puissance économique , elle organisait des cars de tourisme pour renflouer ses quais...Elle n'est plus que l'ombre d"elle meme et elle est devenue un eurodisney du 17 eme sciecle.
En un mot On veut un réel developpement économique pour nos enfants et pour nous meme et non un morbide developpement touristique ou apres deux heures dans les bouchons vous irais faire l'intermitant du spectacle pour amuser les touristes
Bordeaux ville vivante , tournez vers l'avenir


Dernière édition par tito le Dim 15 Fév - 18:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M.B.
Admin
Admin
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 27/09/2007
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Les déboires d'un grand projet   Dim 15 Fév - 16:14

Je serais peut-être moins virulent quant au tourisme, même s'il y a aussi une part de vérité. Rome, Paris etc ne sont pas des villes mortes par exemple, mais la protection du patrimoine permet tous les conservatismes.

Le tourisme est quand même une activité essentielle pour une ville : c'est un vecteur de reconnaissance mondiale, c'est un vecteur de développement économique également et c'est enfin un vecteur de fierté pour les habitants de la ville. J'ai dit enfin, mais nous pouvons certainement en trouver d'autre. Il est essentiel de préserver le tourisme dans notre ville, mais cela ne justifie pas tous les conservatismes.

_________________
"De cette ville européenne, il faut faire une grande ville européenne"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horizonsbordeaux.fr
tito



Messages : 133
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Les déboires d'un grand projet   Dim 15 Fév - 18:46

Autant pour moi, mais les embouteillages usent les meilleures volontées.
Quand est il du pont bacalan bastide...est il reconduit ou non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M.B.
Admin
Admin
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 27/09/2007
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Les déboires d'un grand projet   Dim 15 Fév - 19:15

On attend la décision du juge qui s'étonne qu'il y ait quelques "pressions" (c'est vrai que ça doit être tellement rare qu'on a jugé utile de garantir l'indépendance des magsitrats...).

_________________
"De cette ville européenne, il faut faire une grande ville européenne"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horizonsbordeaux.fr
Djayls



Messages : 105
Date d'inscription : 03/10/2007
Localisation : Mérignac

MessageSujet: Re: Les déboires d'un grand projet   Jeu 19 Fév - 19:57

Citation :

Le pont Bacalan-bastide sauvé des eaux

Le Tribunal Administratif (TA) de Bordeaux a rejeté ce matin les requêtes des associations qui demandaient l'annulation du projet de pont Bacalan-Bastide

Contre toute attente, le tribunal administratif de Bordeaux a rejeté ce matin les requêtes des associations qui demandaient le retrait du pont Bacalan-Bastide, un franchissement prévu au droit de l'avenue Lucien Faure au-dessus de la Garonne. Une décision qui peut surprendre, dans la mesure ou le commissaire du gouvernement avait demandé lors de l'audience, l'annulation de ce projet de pont, suivant en ce sens les requêtes des associations. Plusieurs élus locaux se sont immédiatement réjouis de cette décision. A Commencer par Vincent Feltesse (PS), le président de la Cub et d'Alain Juppé (UMP), le maire de Bordeaux, tous les deux favorables à ce projet.
Rappelons que le pont Bacalan-Bastide est également dans le collimateur de l'Unesco qui lui reproche son gigantisme et son esthétique. Lors de sa dernière visite à Bordeaux, l'Unesco a ainsi demandé à Bordeaux et à la Cub, de prévoir des modifications au projet initial.

source bordeaux7

cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M.B.
Admin
Admin
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 27/09/2007
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Les déboires d'un grand projet   Jeu 19 Fév - 20:06

Voilà une très bonne chose.

Citation :
Lors de sa dernière visite à Bordeaux, l'Unesco a ainsi demandé à Bordeaux et à la Cub, de prévoir des modifications au projet initial.
L'Unesco se fout vraiment de la g***** du monde. Le projet initial était connu de tous à l'époque du classement, et pire encore, des associations l'avait contacté afin de les alerter sur ce projet alors même que Bordeaux n'était pas classée. Je em rappelle encore de titres de presse qui affirmaient que Bordeaux risquait de n'être pas classée en raison de ce pont...
Ca fleure bon la réduction de la taille des piles tout ça (Juppé l'a laissé entendre lors du conseil de quartier de la Bastide).

Une bonne nouvelle certes, dommage que certains s'amusent à mettre des batons dans les roues.

_________________
"De cette ville européenne, il faut faire une grande ville européenne"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horizonsbordeaux.fr
Djayls



Messages : 105
Date d'inscription : 03/10/2007
Localisation : Mérignac

MessageSujet: Re: Les déboires d'un grand projet   Jeu 19 Fév - 21:47

Le comble, c'est que si on réduit la taille des montants, le tablier s'élèvera moins haut. J'entends déjà Trans'CUB se plaindre que certains bateaux, comme les voiliers pour la fête du fleuve, ne porront plus passer. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les déboires d'un grand projet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les déboires d'un grand projet
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Grands Projets de l'ONE
» Le Grand Paris
» Offre de service de la future gare du Métro Grand Paris
» Ponant : Après les petits Explorer, un projet de grand Liner
» TELEVIE 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horizons Bordeaux - Le Forum :: Dossiers :: Pont Bacalan-Bastide-
Sauter vers: